Hauk Materne - 16a Rue du Canal, 67116 Reichstett, France

Hauk Materne

16a Rue du Canal, 67116 Reichstett, France


Description

Boulangerie Hauk Materne

la Boulangerie Hauk Materne vous accueille au 16a Rue du Canal, 67116 Reichstett, France.

Toute l'équipe de Hauk Materne sera ravie de vous accueillir et vous faire profiter de son expertise.

Les horaires d'ouvertures sont:

Lundi 06h00 19h00
Mardi 06h00 19h00
Mercredi 06h00 19h00
Jeudi 06h00 19h00
Vendredi 06h00 19h00
Samedi 06h00 13h30
Dimanche Fermé
Boulangeries à reichstett

Reviews

5 Reviews
Pépito Tout choco 22/12/2019
Pépito Tout choco

Belle boutique mais dommage pour l'accueil. La patronne/gérante a raté sa vocation : aussi sympathique qu'une porte de prison ! A éviter autant que possible.

Michel Pinet 08/12/2019
Michel Pinet

En période de fête, un bonjour et un sourire serais appréciable surtout de la part d’une gérante. L’impression de déranger. Vraiment pas sympathique la patronne !

Sch Anaïs 08/12/2019
Sch Anaïs

Patronne vraiment très hautaine, irrespectueuse de ses clients. Mauvaise ambiance général, j’ai était choquée de la façon dont sont traité les employés dans cette boulangerie où l’on entend crié déjà devant la devanture du magasin. Madame Nathalie il serait tant de savoir que le bien-être de vos employés sont l’avenir de votre entreprise. Boulangerie À FUIR !! De plus lors de mon passage j’ai eu l’agréable surprise de voir une camionnette de dératisation entrée dans le magasin ce qui laisse imaginé l’hygiène douteuse. Bref je préfère encore chercher mon pain à Lidl.

christophe dinard 22/12/2019
christophe dinard

Pain excellent. Je vous recommande particulièrement le steussel. Une merveille.

Julien NAPSTER 11/07/2019
Julien NAPSTER

-Hygiène exécrable -Produits de mauvaise qualité -Patronne"QUI N'EN N'EST PAS VRAIMENT UNE" arrogante et insolente et crie tout le temps sur ses employés -Je plais bien c'est pauvres employés traiter de la sorte et soit dit en passant PAS PAYé DE LEUR SALAIRE ..... -Ce lieu n'est plus ce qu'il était pour moi c'était la dernière fois ...